Actualités francophones

Accueil » Actualités francophones » Actualités francophones

Conférence des jeunes de Paris : retours des 2 représentantes de l’Europe Centrale et Orientale

300 jeunes francophones issus des 5 continents se sont réunis à la Cité universitaire internationale de Paris les 26 et 27 Octobre pour participer à la première Conférence des jeunes francophones de l’Organisation internationale de la Francophonie sur le thème du Sommet de la Francophonie « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone » . L’occasion, pour Mariam BEKTASHYAN, jeune arménienne, et Lavinia ENACHE, jeune roumaine, de représenter les jeunes de la région d’Europe centrale et orientale.

Sélectionnées parmi les 70 jeunes réunis deux semaines plus tôt à Sofia (Bulgarie, 13-14 octobre 2016) pour participer à la première rencontre internationale des associations de jeunes francophones d’Europe centrale et orientale autour de l’Initiative « Libres Ensemble », ces deux jeunes se sentent extrêmement fières d’être présentes à ce grand rassemblement : « nous sommes investis d’une mission par les jeunes de notre région, nous essayons de représenter de notre mieux leurs aspirations ».

Au travers d’ateliers participatifs et de tables-rondes organisés dans le cadre de la Conférence, Mariam et Lavinia ont eu la possibilité d’échanger sur les enjeux auxquels sont confrontés les pays francophones avec leurs homologues issus de tout l’espace francophone. « Tous les stéréotypes que j’avais sont partis en fumée ce jour-là ; les autres jeunes m’ont donné de l’inspiration, de la force et du courage ; aujourd’hui je sais qu’on peut tout faire, et tout faire ensemble » (Mariam)

A l’issue de la Conférence, les 300 jeunes ont acté une Déclaration des jeunes francophones qui sera présentée aux Chefs d’État et de gouvernement lors du XVIe Sommet de la Francophonie à Madagascar (26-27 novembre 2016), afin que leurs préoccupations sur les grands enjeux auxquels sont confrontés les pays francophones soient prises en comptes et suivies d’effets. « Nous mettons beaucoup d’espoir dans cette Déclaration qui se focalise sur des solutions et non une liste de problèmes. Il est nécessaire de passer des paroles aux actes ».

Inspirées par ces rencontres, Mariam et Lavinia sont reparties dans leurs pays respectifs et œuvrent déjà à mettre en place deux projets : un théâtre international de langue française en Arménie « pour que cesse la haine de l’autre, pour le mélange des ethnies et des cultures » (Mariam) et une caravane culturelle de films traditionnels de la région traduits en français « pour que l’Europe centrale et orientale se parle et qu’elle s’écoute » (Lavinia).